Accord Russie-Chine pour des centrales nucléaires flottantes

马马虎虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
8 116
8 246
188
Accord Russie-Chine pour des centrales nucléaires flottantes
Classé dans : Info — deedoff @ 9:04




Une filiale de Rosatom, Rusatom Overseas, a diffusé un communiqué le 29 juillet 2014, dans lequel elle affirme avoir signé un mémorandum avec l’entreprise publique chinoise CNNC (Compagnie nucléaire nationale chinoise) en vue de construire 6 réacteurs nucléaires flottants. Ce partenariat fait suite à un autre accord de principe quant à une collaboration dans le domaine de l’énergie datant de mars 2014.

D’après le directeur de Rusatom, Dzhomart Aliev, « les réacteurs nucléaires flottants disposent d’un potentiel important ». Il rappelle également que ceux-ci prennent « deux formes, les réacteurs flottants et les fixes ». L’objectif est de proposer des solutions énergétiques dans des lieux difficiles d’accès comme par exemple, le cercle Arctique ou les infrastructures pétrolières offshore.

Dans le même sens, un accord de 400 milliards de dollars avait déjà été signé fin mai 2014 concernant à un contrat d’approvisionnement en gaz. Le but pour la Russie est de diversifier ses partenaires énergétiques, qu’il s’agisse de recherches de débouchés ou d’ententes technologiques. Cette quête de nouveaux partenaires semble logique au vu des sanctions économiques prises par les États-Unis et l’UE envers Moscou. Ainsi, le mémorandum entre les deux pays fait date, à l’heure où l’Empire du Milieu est le premier consommateur mondial en matière d’énergie.

La Chine et la Russie devraient commencer à développer ce nouveau type de centrales atomiques pour 2019, après le lancement en 2018 de la première centrale nucléaire flottante, à Chukhotka en Sibérie. Cette centrale-test de petite capacité devrait permettre de résoudre les problèmes d’approvisionnement des régions russes isolées.

De fait, l’idée de construire des centrales nucléaires sur l’eau est loin d’être absurde car les avantages sont multiples. Tout d’abord, en cas d’arrêt de la centrale, il suffirait de « remorquer » le complexe nucléaire dans un lieu choisi pour procéder au démantèlement. De plus, le béton utilisé jusqu’ici pour bâtir des réacteurs pourrait être remplacé par de l’acier, plus économique et plus facilement transportable. Enfin, un système d’urgence de refroidissement du réacteur pour éviter sa fusion pourrait être installé. Ce mécanisme utiliserait l’eau sur place, qu’il n’aurait qu’à déverser sur le réacteur, situé en dessous du niveau de l’eau. Si on ajoute à ce dispositif une distance de 10km de sécurité autour de la centrale, le danger deviendrait quasi nul pour les populations avoisinantes.

Le rapprochement entre les deux pays sur ce projet est également en phase avec les axes d’expansion de Rosatom en Asie Pacifique, marché considéré par le géant russe comme stratégique. Pour rappel, toujours dans le cadre de cette dynamique d’internationalisation, l’acteur nucléaire russe collabore depuis peu avec les géants américains des nouvelles technologies comme par exemple IBM, dans le but de développer des logiciels et des technologies adaptés aux centrales nucléaires de demain. Toujours est-il que ce rapprochement, au-delà de l’enjeu technologique qu’il soulève pour l’ensemble de la filière nucléaire, est symptomatique des nouveaux rapports de force internationaux relatifs à la recherche dans le domaine de l’énergie. Un axe Pekin-Moscou qui ne devrait pas tarder à refaire parler de lui.

Thomas Perard

http://radioprotection.unblog.fr/20...ine-pour-des-centrales-nucleaires-flottantes/
 

Fa-Lice

Dieu Supérieur
30 Août 2011
555
728
138
Guangzhou
Comme ça en cas de problèmes de fuites ou autre on peut rejeter directement les rejets radioactifs à la mer :hell:
En parlant de cela, au Japon certaines plantes, animeaux , (humains ?) commenceraient à ressentir les effets de la radioactivité... :content:Mais chut....:censure:
 

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 936
5 585
188
Right Behind You
Je ne voies pas bien la nouveaute, c'est le principe de base de n'imoprte quel navire a propulsion nucleaire (generalement militaire: Porte avion, sous marin).

De ce fait, on va peut etre eviter de se moquer du monde et de dire que ces batiments auront pour vocation l'alimentation electrique de plateforme petroliere ou d'installation dans l'arctique...

La technologie va etre re appropriee pronto presto!
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 897
15 043
198
常熟,江苏
Je comprends mieux pourquoi ils revendiquent des zones maritimes très éloignées de leurs côtes ...

Ils vont les installer là-bas et en cas de "pépin", c'est les autres qui prennent ...

:okjesors:
 

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 028
10 094
188
35
Shanghai
Je ne voies pas bien la nouveaute, c'est le principe de base de n'imoprte quel navire a propulsion nucleaire (generalement militaire: Porte avion, sous marin).
!

Pas vraiment non, le principe des navires a propulsion nucleaire c'est de produire de l'electricite pour se mouvoir et subvenir a ses propres besoins. Ici c'est de produire un surplus d'electricite pour des installations externes.

Le principe est pas mal je trouve, apres reste a voir comment ca sera entretenu et comment ce sera protege d'actions malveillantes (quid s'il se prend une torpille, s'il est vole, si quelqu'un decide de faire surchauffer volontairement le reacteur, etc.).
 
Dernière édition:

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 936
5 585
188
Right Behind You
Pas vraiment non, le principe des navires a propulsion nucleaire c'est de produire de l'electricite pour se mouvoir et subvenir a ses propres besoins. Ici c'est de produire un surplus d'electricite pour des installations externes.

Le principe est pas mal je trouve, apres reste a voir comment ca sera entretenu et comment ce sera protege d'actions malveillantes (quid s'il se prend une torpille, s'il est vole, si quelqu'un decide de faire surchauffer volontairement le reacteur, etc.).

Hello Dui,

Je ne comprends pas bien ton analyse.. Il s'agit dans les 2 cas de centrale de production electrique embarquee. L'une de petite/moyenne taille uniquement destinee a fournir en energie le navire (pas que la propulsion), l'autre de taille industrielle amenee a fournir de l'energie a une structure externe.

L'un dans l'autre c'est exactement la meme chose a une echelle differente mais aucunement plus compliquee ou techniquement different, il n'y a que l'implementaion de la T&D qui differera, ce qui n'impacte en rien la generatrice.

A l'arrivee sachant que la flotte a propulsion nucleaire chinoise, principalement les sous marins de class Jin sont reconnus depuis de annees comme le talon d'achille de l'armee chinoise, de part leur autonomie reelle, il ne me parait pas inconcevable qu'un transfert de technologie sur les aspectsde refroidissement et de gestion de reacteur embarquee constitue la realite de ce dossier.

D'autant plus que les plateformes ne necessitent en aucun cas ce type d'energie ET qu'une installation en dur (type arctique) fonctionnerait plausiblement de maniere plus securiser et ecomique et securise avec des reacteurs de petites tailles de 3eme generation...

Ce n'est pas la premiere fois que la chine acheteraient sous le couvert de materiel civil (porte avion, hum hum) des equipements/technologies militaires.
 

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 028
10 094
188
35
Shanghai
Hello Dui,

Je ne comprends pas bien ton analyse.. Il s'agit dans les 2 cas de centrale de production electrique embarquee. L'une de petite/moyenne taille uniquement destinee a fournir en energie le navire (pas que la propulsion), l'autre de taille industrielle amenee a fournir de l'energie a une structure externe.
.

Tu disais que tu ne voyais pas bien la nouveaute la dedans, donc je soulignais simplement la difference entre les deux.
C'est un peu comme si tu comparais une automobile avec un camion groupe electrogene. Certes ils ont tous les deux 4 roues et peuvent produire tous les deux de l'electricite, simplement on voit bien que ce sont deux objets tres differents.
 

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 936
5 585
188
Right Behind You
Tu disais que tu ne voyais pas bien la nouveaute la dedans, donc je soulignais simplement la difference entre les deux.
C'est un peu comme si tu comparais une automobile avec un camion groupe electrogene. Certes ils ont tous les deux 4 roues et peuvent produire tous les deux de l'electricite, simplement on voit bien que ce sont deux objets tres differents.

Ok je voies la mauvaise interpretation de mon premier message, mais ton image me semble errone.

En l'occurence, on passe d'une voiture a propulsion electrique alimente par un moteur diesel, cale sous le capot, capable de fournir x Watt aux systemes, a une autre voiture a propulsion electrique mais equipe d'un autre moteur diesel, qui prend tout l'habitacle, et capable de fournir xxx Watt.

A l'arrivee, il ne s'agit donc que d'une evolution en puissance du reacteur des brise glace nucleaire Russe, en utilisation depuis 40 ans, et qui tourne deja a pas loin de 300 MegaWatt sur 2 reacteurs.
50_Let_Pobedy.jpg


Anyway, ce type de batiment sillone les mers de puis des decennies, pas la peine de serrer les fesses sur leur utilisation..

Par contre concernant leur retraite, la question reste entiere, le cimetierre de sous marins nucleaires russes fait toujours passe fukushima pour une blague d'ecolier mais tout le mon de s'en fout...
 
Dernière édition: