1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice
  2. Il est important d'être conscient que le statut de stagiaire n'existe pas réellement pour les étrangers dans la plupart des provinces de Chine.

    Pour plus d'infos, voir : Stage en Chine / à Shanghai : légal ? quel visa ?

    Rejeter la notice

.

Discussion dans 'Travailler en Chine' créé par rnahu, 9 Juillet 2013.

  1. rnahu

    rnahu Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    .
     
    #1 rnahu, 9 Juillet 2013
    Dernière édition par un modérateur: 12 Mars 2015
  2. xiongmao

    xiongmao Dieu souverain

    Inscrit:
    30 Août 2011
    Messages:
    1 578
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +752 / -15
    Quand j'ai travaille avec des Chinois je m'ennuyais tellement que je te suis tombee malade. Du coup je cherche un boulot avec un vrai rythme de travail :)
     
  3. Artamos

    Artamos Membre Gold

    Inscrit:
    14 Janvier 2010
    Messages:
    214
    Localité:
    Chengdu
    Ratings:
    +79 / -0
    Meme sentiment que toi Franzill.
    Je travail avec pas mal de developpeurs chinois. Et j'ai souvent ce sentiment de leur apprendre les bases du developpement, de l'architecture ... et plusieurs fois pour tout le monde.
    Plus ca va, plus je comprends et approuve le systeme hierarchique chinois qui consiste a avoir un personne qui gouverne le developpement tous les 3 employes, et ainsi de suite.
     
  4. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 626
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 896 / -16
    Ça se discute.. il est vrai que si ton process et tes desideratas ne sont pas claires comme de l'eau de roche et décrits sur document , puis que l'application est vérifié en continue, alors ça va dans le mur. Un employé chinois (dans la majorité des cas ce n'est pas une généralité) se pense comme un exécutant, il n'est pas là pour prendre les devants ou "réfléchir" à ce qu'il fait, ou meme s'auto former, ça c'est le boulot du manager.. Don si il n'a percuté quelque chose et glande, c'est la faute du manager (c'est généralement vrai)

    Personnellement ça a du bon et du mauvais. Contre exemple; J'ai un mal fou a travailler avec des subordonnées/collégues français.. qui se ramènent 2 fois par jour avec leurs idées/concepts qui n'intéressent qu'eux et leur ambition, leur envie de se montrer "proactifs" (mais qui sont en fait rarement utile ou applicable).
    Bref dans un camp, on a nos amis chinois, il est vrai mous et affables, de l'autre la culture de travail Française qui revient à brasser du vent pour montrer son engagement (mais surtout faire sentir qu'on est "indispensable", culture de la crise oblige...)

    Perso, si je compare avec des allemands ou des américains, oui, il y a des pistes d'amélioration. Par contre à comparer avec des français, les chinois sont en fait plus francs du collier (si si, le message qu'ils te transmettent généralement avec cette non chalence c'est "je ne suis pas dans cette boite pour faire carrière, sois réaliste, alors: "tu dis, je fais". c'est tout simple").

    Une fois que l'on a compris ca; ca va beaucoup mieux. Il suffit simplement de ne pas les lâcher et de faire son boulot de manager qui ne se limite pas à balancer des grands axes stratégiques et regarder la plebe interpreter puis appliquer.
     
    #4 GuYong, 9 Juillet 2013
    Dernière édition: 9 Juillet 2013
  5. samumu

    samumu Membre Silver

    Inscrit:
    6 Septembre 2010
    Messages:
    176
    Localité:
    Beijing!
    Ratings:
    +0 / -0
    non t'es pas seul....

    ma boite traite avec des clients chinois et en general ya toujours des problemes.
    que ce soit probleme de payment (toujours une c****rie pour empecher le payement dans les temps)
    ou alors probleme de delai (on a besoin de document particulier pour aboutir )
    ou alors probleme de contrat, clause non respectee... (finalement un contrat n'est qu'un bout de papier..... )


    bref... non! tu n'es pas tout seul.

    comme on dit dans le bouchonois : jia you!
     
  6. jobijoba

    jobijoba Membre Bronze

    Inscrit:
    24 Mars 2013
    Messages:
    158
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    GuYong a une bonne analyse des employés Chinois et une TRES bonne analyse des employés Français :)
     
  7. Dejiyao

    Dejiyao Ange

    Inscrit:
    13 Janvier 2007
    Messages:
    967
    Localité:
    上海,徐汇区
    Ratings:
    +141 / -0
    Pour le coup, c'est clair. On a un bureau en France, ça pour nous donner des projets monstres alors qu'y a pas d'espoir au bout, ils savent bien faire.
     
  8. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 637
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 610 / -6
    Personnellement les choses vont beaucoup mieux depuis que j'arrive a repérer l'instant fugace de doute dans les yeux du collègue chinois quand je demande "tu sais comment faire?" et qu'il s'empresse de dire dui, dui, dui
    Puis aussi quand j'ai arrêté pointé du doigt le fait qu'il ne savait pas vraiment et qu'il pouvait demander, mais en disant à la place:
    "si c'était moi je ferais comme ça, puis comme ça, qu'est ce que tu en penses?"
     
  9. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 637
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 610 / -6
    Mouai après faut faire attention avec les chinois, ils sont super rancunier
    Il y a 6 mois, tu lui a parlé d'un manière un peut brusque, ou tu l'as court-circuité en donnant des ordres à quelqu'un qui dépendait de lui, et quand tu lui demandera de faire quelque chose x temps plus tard, il va faire exprès de trainer en longueur ou/+ bâcler...

    Mais bon après c'est peut être que dans mon entreprise...
     
    #9 parapluie, 9 Juillet 2013
    Dernière édition: 9 Juillet 2013
  10. Dejiyao

    Dejiyao Ange

    Inscrit:
    13 Janvier 2007
    Messages:
    967
    Localité:
    上海,徐汇区
    Ratings:
    +141 / -0
    Oh ça, j'ai tout le temps ce cas là... Au début je savais pas, du coup c'est une fois arrivé à la moitié d'un projet qu'on me fait "ah ouais mais tu m'as pas dit qu'il fallait truc machin", du coup rien n'était fait et ça ne demandait rien...
    Depuis, j'ai appuyé le suivi des projets sinon ça arriverait à chaque fois. En insistant bien que s'il y a besoin de n'importe quelle info, faut venir me demander...
     
  11. zen+

    zen+ Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    D'accord avec ton analyse, si on les manage bien en précisant bien clairement ce qu'ils doivent faire ça roule, sauf... si ils n'ont pas compris, j'en ai plusieurs qui ont bien du mal et ont une comprehension plus que limitée pour des soit disant ingenieurs. Par contre, beaucoup viennent me voir car je passe pour la référence au sein de l'entreprise. Donc quand ils veulent apprendre et évoluer ils sont inusables et infatigables Mais si ils veulent glander les mouches et dormir toute la journée idem rien n'y fait. On a un membre du parti qui dort toute la journée, impossible de le virer, on a tout essayer pour le réveiller rien n'y fait, il a du faire un stage en Afrique et croiser une mouche tse tse.

    Le "tu dis, je fais" je ne suis pas d'accord. Quand ils ne veulent pas, ils font pas.
     
  12. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 626
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 896 / -16
    Je te comprend, mais je souligne que la seule raison d'embaucher un membre du PCC c'est pour son réseau... pas pour le faire travailler... Il y a une incimpréhension de la culture du pays là! ;-)
    Sinon pour virer ceux qui t’insupportent pour X raisons, c'est quand même beaucoup plus simple ici qu'en France..
     
  13. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Dans ma précédente entreprise, mon patron souhaitait aussi que je délègue un maximum pour ne pas avoir a faire le même travail que les chinois. Ce a quoi je répondais qu'il était nécessaire de montrer l'exemple et de créer l’émulation. J'ai tout de même suivi les conseils de mon patron, et résultat des courses, uniquement le peu de produits sur lesquels j'ai travaillé en production avec les ouvriers ont rencontrés le plus de succès.

    "XUE", un des caractères de xue xi (apprendre) signifie tout simplement copier. Un élève apprend a l’école en copiant ce qu'on lui donne. Il n'y a pas en Chine de concept de "self learning" ou l'on apprend par soi-même ou sur le tas. La prise de renseignement peut être faite mais ne sera pas analysée, de même la réflexion peut être faite si le cadre de raisonnement est expliqué et les informations fournies.

    Les chinois demandent régulièrement afin de confirmer une information "qui c'est qui le dit?". Ils ne demandent pas "en es tu sur?" ou "apporte moi la preuve", ils veulent juste une référence de poids.

    La variable d'exactitude est donc très large. Le mieux je pense (ce qui n'a pas vraiment été fait lors de mon précédent emplois) soit que ton patron te délègue des pouvoirs spéciaux devant tes employés afin que tous voient que tu es le capitaine du navire. La même opération doit être effectuée devant les personnes d'un grade qui t'est supérieure dans l'entreprise.

    Un employé chinois ne travaille pas, il gagne sa vie et fait du présentéisme. Que le produit marche ou pas est le cadet de ses soucis.

    Pour résumer, je te conseillerai de trouver des références de ce que tu veux, tu les laisse chercher et tu les rappel a toi avant la deadline que tu as fixée a l'avance. A ce moment tu peux donner un sens de réflexion et chercher a différencier ton produit de ce qu'ils ont pu trouver. Si ton patron te soutien, que tu redistribue (un tout petit peu) tes primes en cas de succès, et que tu veilles a ne pas être court circuité dans tes prises de décision, les personnes sous ton commandement seront se discipliner d'elles même.

    Le métier de manager en Chine n'est pas manager des personnes, c'est éviter de perdre sa place. Il est donc nécessaire de passer 50% de son temps a montrer que l'on sait faire et le reste du temps c'est faire de la politique et se battre pour rester maitre des décisions importantes a prendre.

    Bonne Journée,
     
  14. winnipeg

    winnipeg Membre Gold

    Inscrit:
    16 Octobre 2009
    Messages:
    161
    Ratings:
    +27 / -0
    j'ai pas bcp d'experience manageriale, mais de ce que je peux lire ici, j'ai envie de dire que c'est idem partout (partout ou je suis passe en tout cas). le gars qui a pas d'ambition qui a des qualifications/diplomes demandees sur le marche, il se traine, il est pas stresse, et sans que ca soit necessairement voulu, il se fout de la gueule de son manager... j'ai jamais bosser en France dans ces conditions, donc je peux pas dire. Mais au Canada, il y en a aussi des inges qui font leurs 35h planque a 65 000 gogo l'annee, c'est pas une question qu'ils soient competents ou pas. le fait est qu'ils ont etudie 5 ans pour bosser tranquille ensuite, avoir le bon salaire sans qu'on lui casse les couilles, et au pire il trouvera toujours un autre projet ailleurs. j'aimerais savoir quel est le salaire de vos subordonnees et le votre ? ca va sans doute pas plus loin pour comprendre !!
     
  15. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 626
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 896 / -16

    Cela veut aussi dire que tu ne t'es pas imposé (à été désigné/reconnu), comme la personne qui devrait/pourrait demander quoi que ce soit; et que tu ne courts pas assez après les retours.
    Travaillez avec des laowai n'est pas le bon repère en Chine, et c'est quelque chose a très vite oubliez ici. D’où la difficulté d’être manager pour des boites étrangères, on fait le tampon continuellement.
    Les étrangers se la jouant "pro" au boulot (dans leur vision) et oubliant que ce qui fait une relation c'est le facteur personnel, le respect, et la perception que les autres ont de toi. Pas le fait que tu es un sticker "n+1", soit donneur désigner comme donneur d'ordre ou autre fadaise.
    Et ça; ça veut dire être derrière les gens, en semi permanence, en accompagnement/support de ses/leurs projets. Le type qui te dit "délègues ça ira mieux" dés ton entrée dans la boite, ne percute pas grand chose aux chinois...

    Je pousse un peu le trait, mais soyons clair, les chinois s'en sortent avec leur système, donc si tu ne t'en sort pas, c'est que tu n'appliques pas les bonnes méthodes.
    je sais c'est laborieux et parfois ulcérant (même après des années...), mais ici on s'adapte ou on se barre, pas la peine d'essayer d'imposer son style.
     
  16. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 637
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 610 / -6
    J'étais pendant 1 an chez un client et un des expat comprenait pas pourquoi j'obtenais plus vite que lui (moi dans l'heure, lui dans la journée si il avait de la chance) ce que je voulais de ses collègues et subordonnés.

    J'ai finit par lui faire une liste (photo, nom) de "la" personne stratégique par département, en lui expliquant qu'à chaque fois qu'il les vois il devait être sympa, donner une clope, une bouteille de coca, et inviter à manger une fois de temps en temps.
    Et après quelques temps à bosser son relationnel, quand il avait besoin de quelque chose, qu'il n'alpague pas le premier chinoise qui passer, mais qu'il aille voir la personne correspondant sur la liste qui lui enverra la personne la plus compétente pour la tâche.
     
  17. parapluie

    parapluie Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Mai 2013
    Messages:
    7 637
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 610 / -6
    C'est ça l'idée: "ça peut toujours servir"
    J'ai pu m'inscrire à l'auto école tout de suite (délais d'attente de 4 à 6 mois) en passant par l'agence immobilière que j'avais utilisé pour louer un appart il y a 3 ans.
    ça tombe bien; le mari de la bonne femme est instructeur dans l'auto école :chinois:

    Après la qualité du service dépend du niveau de guanxi avec la personne
    Niveau moyen t'as du pain, Niveau +9000 t'as des éclairs au chocolat importés de france dans colis réfrigéré

    Moi je te dis jia you!!
     
    #17 parapluie, 9 Juillet 2013
    Dernière édition: 9 Juillet 2013
  18. tinchodoc

    tinchodoc Membre Gold

    Inscrit:
    30 Avril 2011
    Messages:
    374
    Localité:
    Shanghai-Xuhui
    Ratings:
    +136 / -0
    A l'étranger - adaptation!

    Bonjour,
    J'ai envie de dire que c'est malheureusement vrai. Je suppose que pour la plupart d'entre nous ce n'est pas tout à fait la raison pour laquelle on a été envoyé ici (i.e. faire "du chinois") mais il est tout aussi vrai que sans une forte capacité d'adaptation au mode de fonctionnement à la chinoise, il est très difficile d'atteindre ses objectifs professionnels. Pour moi le plus difficile ce n'est pas de répéter plusieurs fois la même chose à plusieurs personnes travaillant dans différents départements, mais d'éviter de croire que ceci est la norme partout dans le monde. Il faut savoir relativiser, s'adapter sans perdre de vue la raison pour laquelle on t'a choisi toi plutôt qu'un autre, et puis faire un sport qui te fasse dépenser beaucoup d'énergie pour te defouler de toute cette tension culturelle!
    Courage!
     
  19. kurisutofue

    kurisutofue Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    683
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +3 / -0

    Dans ce cas, c'est que ta boite ne veut pas investir trop cher pour des personnes vraiment compétentes et ne prend sûrement pas le temps d'équilibrer les équipes dans les départements.
    Je connais trop çà^^
    Dans ce cas de figure, malgré le problème bien mis en évidence, puisque ta boite n'en foutera pas une, il faut faire bouger les choses soit-même.
    le boulot du manager, c'est çà.
    Ça peut aller jusqu'à remodeler la boite entière, mais attention, en douceur.

    Comme on ne peut pas critiquer ouvertement la problématique au président de la boite, on peut toutefois se permettre d'imposer son "show", lors des réunions de managers, en disant "moi dans mon département, j'ai besoin de ceci et de cela pour le bien de l'entreprise, pour la rendre encore plus performante" sans être nominatif.
    Pas la peine de justifier, tu sais ce qu'il faut et c'est tout.
    Ça fonctionne très bien, car çà motive les troupes et les gens te regarde autrement.
    Se justifier n'est pas une habitude dans une entreprise chinoise (dans une boite étrangère en Chine, au bout du compte, si beaucoup de collègues chinois, çà doit marcher pareil).
    L'idéologie est un chose qui rentre.
    Le manager en Chine, très souvent, doit aussi faire son show comme un politicien, faut se la jouer monologue pendant une heure, mais on t'écoute.
    Aussi, faire des réunions régulières avec ton équipe n'est pas négligeable. Des réunions très nombreuses, même non productives, restent pourtant utiles pour entretenir les liens dans l'équipe.
    Les laisser parler et les obliger à faire des rapport entretient leur pression et les oblige à rendre compte.
    Beaucoup de collègues chinois m'ont eux-même avoué que la pression est leur seule source de motivation.
    Donc coup de fouet obligé à chaque réunion, avec une voix forte mais courtoise, en n'oubliant pas une petite blague finale à la fin.
    Ils auront écouté et enregistré leur mission.
    Rester marrant te permet de te hisser au rang de grand frère.
    Tu les connaitras mieux et ils changeront complètement dans leur façon de faire le travail.
    Je suis parvenu à reconvertir une équipe "morte" en une équipe très efficace et productive.
    Ils ne pensent même plus comme avant.
    Là où même des manager chinois ont échoué, j'ai réussi.
    Ce n'est donc pas un problème culturel à la base mais avant tout une question de relationnel.
    Au début, ils n'ont rien contre toi mais ils ne te connaissent pas assez.
     
  20. Un humain...

    Un humain... Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Bonsoir,
    Je lis toutes les reponses apportees... Je comprends certains... Mais, j ai une question, Vos collaborateurs chinois, ils sont payes combien?
    Fanzill vous dites que votre patron lui meme reconnait que le recrutement est bas... Ca l arrange non? Les salaires aussi le sont. Et puis quand il vous dit ca, comprenez une chose: Le boulot pas fait, c est a vous de le faire! Donc contrairement a vous, il sait que le boulot sera fait!
     

Partager cette page